Victoire en cinq manches du R et O contre Moncton

Volleyballféminin dimanche le 23 novembre 2014, 15:42

Les volleyeuses du Rouge et Or ont dû batailler pendant cinq manches, mais ont finalement enlevé les honneurs de leur dernier match de la fin de semaine dimanche face aux Aigles Bleus de Moncton.

Toujours dans le cadre des rencontres inter-conférences SUA-RSEQ disputées au PEPS, les Rouges ont conservé leur fiche parfaite grâce à une victoire de 3 à 2 (25-9, 21-25, 24-26, 25-12, 15-8). Il s’agissait toutefois des premières manches concédées à l’adversaire par le Rouge et Or en trois matchs ce weekend.

« On a connu des séquences un peu mortes lors des deux sets que nous avons donnés. On a commis plusieurs erreurs qui ont contribué à offrir à Moncton une confiance, ce qui leur a permis de jouer un style offensif. On a eu peur de perdre dans les deux manches qu’on a perdues, et c’est ce qui est arrivé », expliquait l’entraîneur-chef Olivier Caron après la rencontre.

Caron se réjouissait tout de même des trois matchs en trois jours joués par ses ouailles. « Je suis très content. On a disputé de bonnes rencontres. Ces deux manches perdues aujourd’hui sont le seul point négatif de la fin de semaine », poursuivait-il.

La première manche confirmait le parcours des Lavalloises ce weekend. Les Rouges étaient en effet très peu généreuses, n’offrant que des miettes aux Aigles Bleus. Les filles d’Olivier Caron inscrivaient 12 points de suite dès les premiers instants du match, portant le pointage à 14-2. C’en était fait des représentantes des Maritimes, qui concédaient l’engagement, 25-9.

Moncton se ressaisissait au second set. Les deux formations bataillaient ferme, se retrouvant à égalité à 7-7, puis à 18-18. À 22-21, les Aigles s’envolaient, marquant trois points de suite pour fermer la manche, 25-21.

Laval semblait en contrôle au troisième, en avant 11-5 tôt dans la manche, puis 16-11 à l’arrêt obligatoire. Moncton s’accrochait et remontait tranquillement la pente. En retard 19-21, la formation de l’Atlantique égalait les chances à 23 partout, sauvait une balle de manche à 23-24, et filait avec le set trois points plus tard, à 26-24. Les Aigles Bleus étaient en avance 2 à 1.

Les Rouges retrouvaient leur aplomb à temps pour forcer la tenue d’une ultime manche. Laval contrôlaient le quatrième set d’un bout à l’autre, l’emportant aisément 25-12.

La troupe d’Olivier Caron poursuivait sur sa lancée dans le cinquième engagement, prenant rapidement une avance de 8-2. C’était suffisant pour conclure le match, au pointage de 15-8.

Au chapitre des statistiques, Valérie Lemay réussissait 13 attaques marquantes et 13 récupérations en défensive, deux sommets chez le Rouge et Or. Esther Gilbert marquait 10 fois sur ses attaques, tandis que Sophie Dallaire remontait une douzaine de ballons.

POINTAGE 1re 2e 3e 4e 5e
Moncton (2) 9 25 26 12 8
LAVAL (3) 25 21 24 25 15

 

Meneuses du Rouge et Or
Attaques marquantes : Valérie Lemay 13, Esther Gilbert 10
Récupérations défensives : Valérie Lemay 13, Sophie Dallaire 12

Le Rouge et Or disputera un dernier programme double avant la période des Fêtes le samedi 29 novembre prochain au PEPS. Laval recevra alors la visite du Vert & Or de Sherbrooke dès 18h. Les billets sont disponibles à la billetterie du Rouge et Or ou au 418 656-PEPS.