Six Lavalloises sélectionnées sur l’équipe canadienne de soccer féminin

Soccerféminin vendredi le 15 mai 2015, 10:24

Six joueuses de soccer du Rouge et Or représenteront le Canada cet été aux Universiades de Gwangju, en Corée du Sud.

La gardienne Marie-Joëlle Vandal, la défenseure Mélissa Roy, les milieux de terrain Gabrielle Lapointe et Arielle Roy-Petitclerc, de même que les attaquantes Joëlle Gosselin et Mélissande Guy font partie des 20 étudiantes-athlètes sélectionnées par l’entraîneur-chef Peyvand Mossavat.

Vandal possède déjà de l’expérience internationale, elle qui s’alignait en 2014 avec la formation canadienne des moins de 20 ans. Pour sa part, Gosselin a été sélectionnée joueuse par excellence du dernier championnat de SIC, remporté par le Rouge et Or devant ses partisans en novembre dernier. Roy-Petitclerc, Vandal et Guy faisaient également partie de l’équipe d’étoiles du tournoi canadien, tout comme Mélissa Roy, élue recrue de l’année au pays en 2014. Cette dernière faisait aussi partie de l’équipe canadienne à la Coupe du monde des moins de 20 ans 2012 au Japon.

Il s’agit d’une première pour le Rouge et Or d’envoyer six représentants d’une même équipe aux jeux mondiaux universitaires. Marie-Pier Bilodeau, Francine Brousseau et Caroline Vaillancourt avaient porté le maillot unifolié à Bangkok en 2007. Bilodeau, Brousseau et Patricia Bourcier avaient aussi participé aux Universiades d’Izmir en Turquie en 2005.

« Nous sommes très excités par notre équipe. Nous avons sélectionné un groupe talentueux et enthousiaste de jeunes filles qui sont désireuses d’enfiler le maillot d’Équipe Canada. Nous avons quelques joueuses expérimentées qui ont joué avec l’équipe nationale des moins de 20 ans, de même que trois vétérans qui étaient aux jeux de la FISU en Russie en 2013 », a indiqué Mossavat, nommé entraîneur de l’année de SIC la saison dernière.

« Notre plus grand défi sera de trouver la bonne chimie dans un court laps de temps mais je crois que les six jours de camp ont rapproché le groupe sur et en dehors du terrain. Nous aurons un groupe difficile avec les États-Unis, la France et l’Afrique du Sud, mais j’ai le sentiment que si nous sommes engagées à nous préparer individuellement au cours des 40 prochains jours, nous pouvons maximiser notre potentiel d’équipe et rendre le SIC et le Canada fiers », a ajouté le pilote.

Trois vétérans de la formation qui a terminé 10e à Kazan il y a deux ans seront de retour avec l’équipe. Il s’agit des défenseures Victoria Saccomani de l’Alberta et Kelsey Tikka de Laurier, et de l’attaquante Heather Lung qui a porté les couleurs des Pandas de l’Alberta par le passé mais qui complète aujourd’hui des études supérieures à l’Université McGill.

Tori Edgar de Western sera l’autre gardienne à Gwangju, tandis qu’à la défense, on retrouve aussi Meaghan Ramsden d’Ottawa et Amélie Tremblay de Sherbrooke.

En milieu de terrain s’ajoutent Kylie Bordeleau et Katherine Koehler-Grassau, coéquipières chez les Ridgebacks de l’UOIT, de même que Audrey Lagarde de Sherbrooke et Annalise Schellenberg de l’Alberta.

Enfin, en attaque, on retrouve également Karolyne Blain du Cap Breton, Jessie Candlish de l’Alberta, Rebecca Green de McGill et Marie-Ève Jacques de Sherbrooke.

La gardienne Kelti Biggs (Alberta) et la défenseure Kayla Evans (MacEwan) ont de leur côté été choisies comme réservistes.

Mélissa Roy et Marie-Ève Jacques ont toutes deux été sélectionnées sur la première équipe d’étoiles de SIC la saison dernière, tandis que Roy-Petitclerc et Schellenberg apparaissaient sur la seconde constellation.

La formation canadienne s’envolera vers le Japon à compter du 21 juin afin de peaufiner sa préparation. Elle y disputera notamment un match préparatoire face à l’équipe nipponne, avant de se rendre à Gwangju.

En Corée du Sud, le Canada luttera au sein du groupe D en ronde préliminaire face à l’Afrique du Sud, à la France et aux États-Unis. La finale de la compétition qui regroupe 16 équipes est prévue pour le 12 juillet.

Le meilleur résultat du Canada aux Universiades est une cinquième place réalisée à trois reprises, soit en 2011 à Shenzhen, en Chine, en 2005 à Izmir, en Turquie, et en 1993 à Buffalo, alors que le sport était en démonstration.

En Russie il y a deux ans, la troupe unifoliée avait raté la ronde des médailles après avoir conservé un dossier d’une victoire et deux défaites. Le Canada avait par la suite vaincu la Chine 2-1 en ronde consolation, puis avait signé un gain de 3-0 contre l’Estonie. Les Canadiennes avaient cependant baissé pavillon 2 à 1 face à la Russie dans le match pour la neuvième place.


ALIGNEMENT D’ÉQUIPE CANADA

position nom université origine
Gardienne Tori Edgar Western Oakville, Ont.
Gardienne Marie-Joëlle Vandal Laval Longueuil, Qué. 
Défenseure Meaghan Ramsden Ottawa Ottawa, Ont.
Défenseure Mélissa Roy Laval Lévis, Qué. 
Défenseure Victoria Saccomani Alberta Edmonton, Alb.
Défenseure Kelsey Tikka Laurier Thunder Bay, Ont.
Défenseure Amélie Tremblay Sherbrooke Montréal, Qué.
Milieu Kylie Bordeleau UOIT Cambridge, Ont.
Milieu Katherine Koehler-Grassau UOIT Ottawa, Ont.
Milieu Audrey Lagarde Sherbrooke Laval, Qué. 
Milieu Gabrielle Lapointe Laval Montmagny, Qué.
Milieu Arielle Roy-Petitclerc Laval St-Nicolas, Qué. 
Milieu Annalise Schellenberg Alberta Edmonton, Alb.
Attaquante Karolyne Blain Cap Breton Sudbury, Ont.
Attaquante Jessie Candlish Alberta Edmonton, Alb.
Attaquante Joëlle Gosselin Laval Québec, Qué. 
Attaquante Rebecca Green McGill Green’s Harbour, T.-N.
Attaquante Mélissande Guy Laval Québec, Qué. 
Attaquante Marie-Ève Jacques Laval Québec, Qué.
Attaquante Heather Lund McGill Red Deer, Alb.
RÉSERVISTES
position nom université origine
Gardienne Kelti Biggs Alberta Spruce Grove, Alb.
Défenseure Kayla Evans MacEwan Sherwood Park, Alb.
PERSONNEL
position nom université origine
Entraîneur-chef Peyvand Mossavat UOIT  
Entraîneur adjoint Jose-Luis Valdes McGill  
Gérant Troye Flannery Calgary  
Physiothérapeute Jacqueline Bell Waterloo  
GROUPES AUX UNIVERSIADES 
  • Groupe A
    Corée du Sud, Irlande, Italie, République Tchèque
  • Groupe B
    Mexique, Japon, Russie, Colombie
  • Groupe C
    Brésil, Chine, Pologne, République populaire démocratique de Corée
  • Groupe D
    Afrique du Sud, France, CANADA, États-Unis d’Amérique

RÉSULTATS DU CANADA EN SOCCER FÉMININ AUX UNIVERSIADES
  • 2013 (Kazan, Russie)
    10e / 12 équipes
  • 2011 (Shenzhen, Chine)
    5e / 12
  • 2009 (Belgrade, Serbie)
    7e / 16
  • 2007 (Bangkok, Thaïlande)
    10e / 16
  • 2005 (Izmir, Turquie)
    5e / 12
  • 2003 (Daegu, Corée du Sud)
    10e / 12
  • 2001 (Beijing, Chine)
    11e / 12
  • 1993 (Buffalo, É.-U.)
    5e / 6