Montréal inflige à Laval un premier revers en 26 parties

Footballmixte samedi le 1 novembre 2014, 18:35

Les Carabins ont joué les trouble-fêtes lors du dernier match du calendrier régulier du Rouge et Or disputé au CEPSUM samedi après-midi. Montréal a pris les devants pour la première fois de la rencontre en fin de troisième quart, et a tenu le coup pour l’emporter 13-9 et ainsi mettre un terme à la séquence record de 25 victoires de suite de l’Université Laval.

Pour la première fois cette année, l’attaque du Rouge et Or a été incapable de mettre des points au tableau. La troupe de l’entraîneur-chef Glen Constantin termine tout de même au premier rang pour une dixième saison consécutive grâce à sa fiche de 7-1. Montréal détient une fiche identique, mais le différentiel de points lors des matchs entre les deux clubs avantage Laval. La marque canadienne de 25 de suite établie par le Rouge et Or avait débuté à la suite d’une défaite de 23-20 contre ces mêmes Carabins au CEPSUM le 13 octobre 2012.

La première demie a donné lieu à une bataille de positionnement de terrain. Le botteur du Rouge et Or Boris Bede s’est chargé d’inscrire son équipe au pointage grâce à trois simples au premier quart et un autre au second. Après un placement de 37 verges en début de troisième quart, c’était Boris Bede 7, Carabins 0. Son opposant Louis-Philippe Simoneau a répliqué avec un botté de 25 verges qui a brisé la glace pour les locaux.

Après un touché de sûreté accordé par les Carabins qui faisait 9-3 Laval, le vent a tourné en faveur des Carabins. D’abord, une longue poussée s’est conclue par un touché de Gabriel Cousineau sur une faufilade du quart d’une verge. Montréal prenait alors les devants 10-9. C’était la première fois cette saison que le Rouge et Or tirait de l’arrière au terme des trois premiers quarts. Simoneau a ajouté un deuxième placement, sur 11 verges, pour donner un coussin de quatre points à son équipe. S’agissait du plus grand déficit auquel a fait face la troupe de Glen Constantin en 2014.

Le Rouge et Or a bien traversé le terrain tard au quatrième engagement, mais n’a pas réussi à convertir un troisième jeu et 10 verges à faire au 20 des Carabins, qui ont repris le ballon. Laval a obtenu une dernière chance de traverser le terrain avec 51 secondes à jouer, mais la défensive montréalaise a tenu le coup pour concrétiser sa victoire.

Au chapitre des statistiques, pour la première fois de la saison, le quart-arrière Hugo Richard n’a pas réussi à franchir le cap des 200 verges, terminant la rencontre avec 138. Son total de 2578 en 2014 est un record d’équipe, un record de SIC pour une recrue, et la quatrième meilleure marque de l’histoire du RSEQ. Richard a réussi 14 de ses 28 passes, mais a été intercepté à une reprise, sa quatrième de la campagne. Il aura donc complété 65,3 % de ses passes cet automne. Le compteur pour le nombre record de passes de touché au Québec s’arrête également à 22, puisqu’Hugo Richard n’a pas réussi à rejoindre personne dans la zone des buts samedi.

Félix Lechasseur a été la cible préférée du quart-arrière du Rouge et Or avec cinq réceptions pour 27 verges. Au sol, Richard a également mené l’équipe avec 53 verges de gain. Guillaume Bourassa et Maxime Boutin ont tous les deux accumulé 47 verges. Boris Bede est responsable de presque tous les points du Rouge et Or, grâce à quatre simple et un placement.

La défensive lavalloise a forcé les Carabins à accorder un touché de sûreté. Vincent Desloges a obtenu deux sacs du quart et termine la saison à 0,5 sac du record québécois, détenu depuis 2012 par Jean-Samuel Blanc des Carabins. Shayne Gauthier a dominé les deux équipes avec 11 plaqués, dont neuf en solo.

Les séries éliminatoires débuteront à la maison samedi prochain pour le Rouge et Or, qui accueillera les Stingers de Concordia le 8 novembre à 13h. Les billets pour la demi-finale du RSEQ, sont déjà en vente à la billetterie du Rouge et Or au 418-656-FOOT ou en ligne ici.

pointage 1er 2e 3e 4e total
Montréal 0 0 10 3 13
Rouge et Or 3 1 5 0 9

Sommaire:

1er quart
14:51 RO – Boris Bede simple : RO 1, MTL 0
12:17 RO – Boris Bede simple : RO 2, MTL 0
8:21 RO – Boris Bede simple : RO 3, MTL 0

2e quart
9:43 RO – Boris Bede simple : RO 4, MTL 0

3e quart
11:11 RO – Placement de 37 verges de Boris Bede : RO 7, MTL 0
8:44 MTL – Placement de 25 verges de L.-P. Simoneau : RO 7, MTL 3
6:22 RO – Touché de sûreté : RO 9, McG 3
2:04 MTL – Gabriel Cousineau course de 1 vg (trans. L.-P. Simoneau) : RO 9, MTL 10

4e quart
12:44 MTL – Placement de 11 verges de L.-P. Simoneau : RO 9, MTL 13