Concordia a encore le numéro du Rouge et Or

Rugbyféminin lundi le 20 octobre 2014, 8:19

Le beau parcours 2014 de l’équipe de rugby féminin du Rouge et Or a pris fin samedi après-midi au Stade TELUS-Université Laval. En demi-finale du RSEQ, Laval a vu sa bête noire, les Stingers de Concordia, l’emporter 30 à 19, éliminant la troupe de l’entraîneur-chef Bill McNeil pour une troisième année consécutive.

Incluant les victoires et les défaites, la saison provinciale du Rouge et Or se termine contre les Stingers depuis 2007. « La meilleure équipe aujourd’hui a gagné le match », avouait sans gêne Bill McNeil après la rencontre. « Concordia a fait moins d’erreurs et a fait preuve de plus de discipline. Ils ont suivi leur plan de match qui était clair, et on n’a pas réussi à imposer notre tempo », analysait le pilote lavallois.

Bien qu’il soit toujours difficile de tourner la page sur une saison remplie d’espoir, Bill McNeil envisage avec enthousiasme le futur de sa troupe. « On a encore une jeune formation. On ne perd pas beaucoup d’élément. La préparation et l’entraînement en vue de l’an prochain seront importants, mais nous aurons encore une meilleure équipe. »

Concordia a connu un bon début de match, marquant deux essais non-transformé dans les quinze premières minutes du match. Laval a raté un botté de pénalité qui les auraient inscrit à la marque à la 20e reprise, quand le ballon frappé par Anne-Charlotte Beaulieu a terminé sa course contre le poteau. Frédérique Ferland a ravivé l’espoir des partisans du Rouge et Or cinq minutes plus tard, marquant un essai au terme d’une spectaculaire course. Avec la transformation, c’était 10-7 Stingers. Après un deuxième botté de pénalité raté par Beaulieu à la 28e minute, les visiteurs ont ouvert la machine. Dominant le reste de l’engagement, Concordia a ajouté deux essais non convertis pour se forger une importante avance de 22-7 à la demie.

La deuxième demie a encore été l’affaire de Concordia. Même si les Stingers n’ont inscrit que huit points dans les 40 dernières minutes, ils ont contrôlé le ballon en offrant peu de chance au Rouge et Or de s’approcher de la zone d’en-but. Laval a marqué 12 points dans les cinq dernières minutes. Dominique Bernard (75e) et Claudia Kedney-Bolduc (80e) ont ramené le score à un écart plus serré, mais c’était trop peu trop tard.

pointage 1ère 2e total
Concordia 22 8 30
Rouge et Or 7 12 19

Pointeuses du Rouge et Or
Frédérique Ferland : 5 points (1 essai)
Dominique Bernard : 5 pts (1 essai)
Claudia Kedney-Bolduc : 5 pts (1 essai)
Anne-Charlotte Beaulieu : 4 pts (2 convertis)

Joueuse du match du Rouge et Or
Camille Provençal-Aubé