Championnat de SIC : Laval vient près de surprendre Trinity Western

Volleyballféminin jeudi le 26 février 2015, 20:48

L’équipe féminine de volleyball Rouge et Or est venue bien près de créer l’une des plus grandes surprises de l’histoire du championnat canadien jeudi à Toronto. En tête deux manches à zéro contre les favorites du tournoi, les Lavalloises n’ont toutefois pas réussi à terminer le travail et les Spartans de Trinity Western sont revenues de l’arrière pour remporter la partie quart de finale 24-26, 24-26, 25-15, 25-16, 15-8.

Pour voir un résumé vidéo de cette rencontre, cliquez ici.

Depuis l’instauration du système de classement des favoris en 1994, jamais une tête de série numéro huit n’a défait la pole position. Les Spartans ont eu chaud, mais ont réussi à poursuivre cette tradition, remportant un premier duel en quatre affrontements au championnat national face au Rouge et Or.

« Dans l’ensemble, c’était un très bon match », disait l’entraîneur-chef du Rouge et Or Olivier Caron au terme de la défaite. « Dans les deux premiers sets, nous avons été très disciplinés et on a suivi le plan de match à la lettre. Dans le troisième, nous sommes devenus impatients. On leur a donné quelques points, ce qui leur a permis de revenir dans le match. On pouvait sentir leur confiance grandir. À partir de là, je pense qu’ils ont montré pourquoi ils sont classés numéro un. »

Si elles l’avaient emporté, les filles du Rouge et Or auraient retrouvé les Carabins de Montréal en demi-finale du championnat de SIC. Elles devront plutôt se rabattre sur la demi-finale consolation, contre les Thunderbirds de l’Université de la Colombie-Britannique vendredi à 11h30. Laval ne peut maintenant plus espérer mieux que la cinquième place des nationaux.

« Bien sûr, je suis déçu du résultat, mais les filles n’ont pas à avoir honte » a ajouté Caron. « Nous n’avions rien à perdre avant ce match et on a donné tout ce qu’on avait. Chapeau à Trinity Western, c’est une très bonne équipe. »

Laval a amorcé le match en lion, gagnant les quatre premiers points avec Valérie Lemay au service. Une avance que le Rouge et Or a conservée jusqu’au temps mort technique, où c’était 16-12. Les Spartans se sont toutefois accrochés, prenant les devants pour la première fois du match à 21-20. Les Lavalloises ne se sont pas laissé intimider par les favorites, et après avoir gaspillé un point de set, ils ont concrétisé leur victoire 26-24.

Cette fois-ci, ce sont les Spartans qui ont dominé le début de deuxième set, marquant cinq points avant que le Rouge et Or ne riposte. En tête 16-12 à la mi-manche, Trinity Western a vu Laval amorcer une remontée à 22-18. Les services d’Esther Gilbert ont causé des maux de tête à TWU, et le Rouge et Or a réussi à créer l’égalité. Les Spartans se sont toutefois donné une chance de remporter la manche à 24-22, mais les protégées d’Olivier Caron se sont battues, et Valérie Lemay a mis la touche finale en réussissant pas moins de trois as de suite pour donner une avance de 2-0 aux siennes.

On a compris au troisième set pourquoi les Spartans étaient classées numéro un. Totalement dominantes au bloc, les représentantes de l’Ouest canadien n’ont rien laissé passer. De l’autre côté, Laval n’avait aucune réponse pour les puissantes attaques de Trinity Western. Confortablement en tête 16-8 à la pause obligatoire, TWU a rapidement conclu, l’emportant 25-15.

Le Rouge et Or est sorti plus fort en quatrième manche, répondant coup sur coup aux attaques des Spartans. À 10-10, ces dernières ont toutefois commencé à s’échapper, et le momentum a clairement traversé du côté du filet de Trinity Western. En tête 16-11, les championnes de Canada Ouest n’ont jamais été menacées par la suite, en route vers un gain de 25-16.

Malheureusement, les Lavalloises ont semblé affectées par la remontée de TWU, et le cinquième set s’est rapidement transformé en cauchemar. En avant 11-1, les Spartans ont vu le Rouge et Or reprendre vie, mais trop peu trop tard.

Mentionnons que Valérie Lemay a été élue joueuse du match pour Laval.

POINTAGE 1re 2e 3e 4e 5e
LAVAL (2) 26 26 15 16 8
TRINITY WESTERN (3) 24 24 25 25 15

 

Meneuses du Rouge et Or
Attaques marquantes : Valérie Lemay 16, Sophie Dallaire 10
Récupérations défensives : Esther Gilbert 16

La deuxième rencontre du championnat canadien de l’équipe féminine de volleyball Rouge et Or ce vendredi 11h30 contre les Thunderbirds de l’Université de la Colombie-Britannique pourra être vue en direct au cis-sic.tv.